L’après Livre Paris

Par défaut

C’est toujours un bonheur de découvrir les ouvrages que font paraître les amis auteurs.

Au Salon du Livre de Paris 2019, nombreux étaient ceux qui dédicaçaient, et je n’ai pas résisté au plaisir de faire de nouvelles rencontres et de fait… de jolies découvertes.

ÂMES SENSUELLES, NE PAS S’ABSTENIR !

JessikaROSE NOIR est le premier roman de

Jessika Lombar (Estelas éditions).

Un érotisme délicat, des fantasmes et des pulsions féminins avoués, des senteurs à chaque coin de page, il faut se laisser entraîner avec volupté dans le sillage parfumé et odoriférant de Katia, l’héroïne.

« Derrière chaque femme se cache une coquine. Il suffit de savoir la révéler »

Le ton est donné, alors que cette jeune quadra contemple son sexe qu’elle vient de débarrasser de sa pilosité, libérant ainsi cette coquine qui sommeillait en elle. C’est avec son homme, son amour qu’elle va trouver un nouveau souffle pour des envies et des ardeurs impérieuses. Elle empruntera aussi quelques chemins de traverse, aspirée dans une spirale de plaisirs qui vont bousculer tous ses codes. Jusqu’où ? Il faut lire ce joli livre, le déguster comme une glace rafraîchissante par un après-midi d’été, quand la chaleur de la lecture alliée à celle du soleil vous met délicieusement le feu…aux joues. Un second roman vient de paraître : Les lèvres rouges, que j’ai hâte de découvrir.

Pour les romantiques, une novella en forme de comédie humoristico-fantaisiste et gentiment sentimentalo-érotique, ajoutez un zeste de surnaturel, une louche de romance joyeuse :

c’est A PORTÉE DE MAIN de Jean-Baptiste Messier  (Éditions Elixyria) qu’il faut lire absolument.

JB Messier

L’auteur s’est visiblement amusé à écrire cette histoire, et entraîne à sa suite le lecteur dans cette voie. C’est frais, pimpant, joyeux, drôle, avec des clins d’œil parfois plus profonds au lecteur attentif. Un joli moment de lecture qui vous met le sourire aux lèvres et l’optimisme au cœur.

Beaucoup moins doux et à réserver à un « public averti » selon la formule consacrée, allez aussi découvrir l’univers érotique de Sonia Saint Germain qui présente son premier roman :

INTIMES CONNEXIONS. (Éditions Libertine)Sonia

Si le fil conducteur est simple, les scènes de sexe, très explicites, enchanteront les amateurs du genre. Un homme et une femme commencent à échanger sur un réseau social, après  un quiproquo. Peu à peu, au fil de leurs connexions, ils se livrent l’un à l’autre, se cherchent, se frôlent, se dévoilent, jusqu’à l’échange de confidences très intimes. Iront-ils jusqu’à la rencontre IRL ? Des sentiments et des désirs peuvent-ils naître de relations virtuelles ? Découvrez vite ce texte sulfureux dont la belle rédactrice livre sans tabou ses fantasmes qu’elle met au service d’une plume audacieuse et libérée.

Et vous, qu’avez-vous rapporté de Livre Paris ?

Indignation

Par défaut
Nasrin Sotoudeh

Nasrin Sotoudeh

Parce que le 8 mars était la JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE LA FEMME,

que dans mon pays, je peux dire ce que je pense, exprimer (encore…) mes opinions,

exercer mon métier en toute liberté, sortir en mini-jupe et cheveux aux vents quand j’en ai envie…

Je suis horrifiée du sort de cette femme, scellé par un obscurantisme pas même digne du moyen-âge, auquel ce serait faire injure.

J’ai signé cette pétition. Sans grand espoir, mais pour qu’au moins l’indignation soit entendue…

Et vous, avez-vous signé ?

https://www.change.org/p/emmanuelmacron-lib%C3%A9rez-l-avocate-iranienne-nasrin-sotoudeh-freenasrin?fbclid=IwAR0RXC71bzOeaQUkq3eq7JfLT2HiDRm1mhD-UII1DeLWjmpo5E8dMJzHpiI